logo
RECHERCHER
OK
Le Blog du Développement Durable
Donnez une seconde vie : un acte écologique !
Posté le 18 janvier 2016 par Benoit

Donnez une seconde vie : un acte écologique !

Durant ma scolarité au début des années 2000 au sein de l’Institut Télécom, je me suis posé la question de savoir comment participer à la préservation de l’environnement. Face à la quantité d’équipements électroniques usagés non réutilisés, j’ai décidé d’entreprendre dans la lutte contre le gaspillage et dans le développement de filières industrielles de réemploi avec pour objectif de construire des solutions pour donner une seconde vie aux équipements usagés.

Pourquoi choisir d’acheter un équipement d’occasion plutôt qu’un équipement neuf ? Donner une seconde vie à des équipements usagés permet-il d’agir pour l’environnement, de limiter le gaspillage et de créer de la valeur écologique, sociale et économique ?

Prendre en compte le poids du sac à dos écologique d’un produit.

80% de l’impact sur l’environnement d’un équipement a lieu au moment de sa fabrication. Chaque nouvel équipement fabriqué consomme de grandes quantités de matières premières rares, d’énergie directe et indirecte et de produits chimiques, sans compter la logistique qui aboutit à la livraison à son utilisateur final. Sac à Dos Ecologique

Le concept de « sac à dos écologique » renvoie à la quantité de matière première et de ressources nécessaires à la fabrication d’un bien manufacturé. Sans en avoir pleinement conscience, tous nos objets représentent un poids pour l’environnement. Un objet devenu aussi anodin que le téléphone mobile et dont le poids réel est en moyenne de 150 grammes « pèse » 10 à 20 kg de ressources utilisées pour sa fabrication. En comparaison, le sac à dos écologique du jeans pèse 30kg de matière, une alliance en or de 5g en pèse 2 tonnes, et enfin une voiture de 1 tonne, en pèse 70 tonnes.

Il est à noter en effet que la fabrication de la puce d’un téléphone neuf pesant 2 grammes nécessite à elle seule 1,7 kg d’énergie fossile, 1 m3 d’azote, 72 g de matières rares et de produits chimiques et 32 litres d’eau. (Source : Eco3e http://eco3e.eu/produits/telephone-portable)

Pour amortir les sacs à dos écologique des produits

Sac à Dos Ecologique

Face à des équipements low cost neufs ponctionnant énormément de matières premières venus de l’autre bout de la planète, il est encore plus plus important de prolonger la durée de vie des équipements. C’est lorsque les produits électroniques sont utilisés le plus longtemps possible que les consommations en ressources primaires sont le mieux amortis. Idéalement il faut utiliser et garder le produit en circulation jusqu’à ce que sa réparation ne soit plus possible techniquement et économiquement ou que l’on ne lui trouve plus d’usage.

Le réemploi d’un équipement d’occasion par le reconditionnement ou la réparation permet de prolonger la durée de vie et ainsi de limiter les ponctions de matières premières. Cela permet de trouver un nouveau propriétaire pour le bien, pour le même usage. Le réemploi est une activité soutenue par l’Union Européenne puisque la réduction de la quantité de produits destinés à devenir des déchets est une de ses priorités.

Une action écologique et un bon plan

Le choix d’un produit d’occasion plutôt qu’un produit neuf est à la fois une action écologique concrète et un bon plan, à condition de passer par un produit reconditionné par des professionnels qui garantissent la qualité du produit et proposent un service équivalent au neuf : garantie, hotline, conseil, suivi…. Ce mode de consommation doit être davantage considéré comme écoresponsable car il permet une réelle réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2). Un ordinateur âgé de 3 ans réutilisé 3 ans de plus évite le rejet de 109 kg de CO2 dans la nature. A valeurs équivalentes, l’économie de C02 est de 69 kg pour un ordinateur portable, de 41 kg pour un écran LCD et de 27 kg pour un téléphone portable. La location est évidemment un autre bon exemple de cette économie dite de la fonctionnalité.

Une filière du réemploi qui prendrait en charge automatiquement les objets usagés

Le secteur du réemploi est à développer pour ainsi permettre de limiter la ponction de matières premières, préserver l’intégrité des fonctionnalités des objets et innover dans de nouvelles solutions. De nombreuses innovations sont à soutenir comme le label Mobile Certifié Reconditionné qui reconnait la qualité des mobiles d’occasion via un audit indépendant sur la base d’un référentiel de plus de 70 critères, les solutions numériques de trocs pour entreprises, la création de recycleries locales, etc…

Pour améliorer le cycle de vie des équipements, je ne peux que préconiser que les objets usagés soient automatiquement pris en charge par des filières de réemploi qui joueraient le rôle d’aiguilleurs pour en optimiser l’usage plus longtemps. Trop souvent, les propriétaires et en particulier les entreprises choisissent de les abandonner à une filière de recyclage ou d’élimination. Il est surprenant que le rôle d’aiguillage soit laissé à ce type de structures et non à des spécialistes de la seconde vie. Selon une étude de GreenIT.fr, 48% des équipements Electrique et Electroniques détruits par le recyclage était encore fonctionnel et pouvait avoir une deuxième vie.

Nous ne pouvons qu’être indignés par le constat qu’un équipement usagé est trop souvent détruit du fait qu’il soit considéré comme un déchet. Comment peut-on détruire un objet sans qu’il y ait eu dans un premier temps, une vérification de sa valeur sur le marché de l’occasion et sans avoir cherché à le proposer en don ou à la vente à des gens qui peuvent être intéressés ?

Une refonte de l’organisation de la gestion de la fin de vie des objets doit avoir lieu pour permettre de construire des solutions écologiques pour augmenter les chances de donner une seconde vie aux objets.

Commentaires
Il n'y a de commentaires pour l'instant. Soyez le premier à réagir.
Réagir
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Nom :

E-mail :
URL (facultatif) :
Commentaire :

Article précédent
Nouvelles solutions pour la gestion écologique des flottes d’entreprises
Article suivant
Lancement du Label Certifié Reconditionné
Accueil du blog
Evènements

11e Assises nationales de la Prévention et Gestion Territoriale des déchets

TIC ETHIC intervient le Vendredi 17 Septembre

11h à 12h30

Atelier 13 : "Le Réemploi et les TIC" (Technologies de l’Information et de la Communication)

Animé par Bernard VERDONCK, Administrateur CNR, Président Réseau des Ressourceries

Intervenants :

- Anne BRINGAULT, Directrice, Les Amis de la Terre : guide du réemploi, site internet « Produits pour la vie », résultat d’une étude sur l’obsolescence programmée

- Benoît VARIN, Gérant, TIC ETHIC : "Comment développer le Réemploi industriel au sein des Collectivités Territoriales et favoriser le marché de l’occasion grâce à des solutions technologiques innovantes ?"

- Michael COPSIDAS, Directeur, EcoGeste

Au plaisir de vous rencontrer à cette occasion !

Inscription sur : http://www.paris-dechets.com/2010/co/vendredi-17-sept.html

Newsletter
Souscrivez à notre lettre d'information mensuelle :
Votre adresse email :
s'abonner se désabonner