logo
RECHERCHER
OK
Guide de l'entrepreneur du recyclage informatique : Tome 1 : Pré-requis pour démarrer une activité
Guide Pratique du Recyclage
Introduction

Les Technologies de l’Information et de la Communication (“TIC”) représentent un formidable potentiel d’amélioration du niveau de vie des individus et des communautés en capacité de les exploiter. Une des opportunités créatrices d’activités économiques liées aux TIC et à la protection de l’environnement réside dans la possibilité pour des entrepreneurs de développer le reconditionnement et le recyclage d’équipements usagés. Le présent Guide a ainsi été conçu comme un outil destiné aux entrepreneurs et aux porteurs de projets souhaitant développer de telles activités. Il fournit des informations sur la manière de gérer les équipements informatiques usagés dans une optique d’efficacité économique et de protection de l’environnement, de la santé et de la sécurité des opérateurs et des populations voisines.

LA REVOLUTION TECHNOLOGIQUE MONDIALE

Le taux d’équipements permettant d’accéder aux technologies de l’information progresse rapidement dans tous les pays du globe du fait de l’explosion de la consommation d’informations et de communications. En 2006, pour la première fois, 1 milliard de téléphones portables ont été vendus, avec une nouvelle augmentation prévue pour 2008. Cela fait plus de 27 ans que le premier ordinateur personnel a été inventé, et on estime qu’en 2008 un milliard d’équipements informatiques seront en service dans le monde. Ce chiffre devrait passer la barre des 2 milliards dans les 5 ans à venir. Selon une étude (Forrester Research, Inc.), le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine compteront plus de 775 millions de nouveaux équipements informatiques en 2015, la seule Chine passant de 55 millions à 500 millions entre 2007 et 2015.

CYCLE DE VIE ET TRAITEMENT EN FIN DE VIE

De plus en plus de pays bénéficient d’un meilleur accès aux technologies de l’information et se retrouvent donc confrontés à la problématique de la gestion de la fin de vie des produits électroniques. Même si de récentes études ont montré que les équipements TIC ne constituent pas la part la plus importante du poids total des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (par exemple 8% du poids des DEEE en Europe en 2005), ils comptent parmi les plus polluants et il existe de nombreuses opportunités de valoriser les ordinateurs usagés ou en fin de vie, ainsi que leurs accessoires. L’intérêt que portent les consommateurs aux technologies récentes, plus efficaces et plus puissantes, contribue à rendre les équipements rapidement obsolètes, offrant ainsi aux entrepreneurs du recyclage des perspectives intéressantes de collecte d’équipements susceptibles de connaître une seconde vie.

LES BENEFICES SOCIO-ECONOMIQUES DU REEMPLOI

De nombreuses possibilités existent pour les opérateurs locaux qui cherchent à reconditionner et à valoriser les ordinateurs usagés ou en fin de vie, ainsi que leurs accessoires. Lorsque les équipements issus des TIC deviennent obsolètes, inopérants ou ne sont plus désirés, ils peuvent encore représenter une valeur économique et doivent être gérés de manière appropriée. Après la collecte d’un ordinateur usagé auprès de son ancien détenteur, le réemploi est l’option de traitement prioritaire. Le réemploi permet en effet à de nouveaux usagers d’utiliser un équipement informatique à un moindre coût. En outre, il prolonge la durée d’amortissement de l’énergie et des ressources utilisées lors de la fabrication du produit en prolongeant son utilisation et différant sa destruction. Cependant, le réemploi peut nécessiter des réparations, un reconditionnement ou une remise à niveau.

Le réemploi direct et le reconditionnement sont considérés comme capable d’engendrer de nombreux bénéfices sociaux, dans le cas où ceux-ci permettraient aux populations les plus pauvres d’avoir accès à des informations et à des coûts faibles. Ainsi, les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) mis en place par les Nations Unies identifient la nécessité de “ [coopérer] avec le secteur privé pour faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies, en particulier des technologies de l’information et de la communication, soient à la portée de tous” (objectif n°8). Les TIC peuvent être un levier majeur dans le cadre de la réduction de la pauvreté et dans l’aboutissement global des OMD. Elles peuvent également participer à l’accélération du développement grâce à (i) un accès au marché facilité, efficace et compétitif, (ii) une meilleure intégration des populations isolées, et (iii) des avancées politiques. Dans le domaine de l’éducation, les TIC sont des outils permettant l’apprentissage à distance, la formation des professeurs, un meilleur accès aux parcours éducatifs et soutiennent l’administration. Un meilleur accès aux TIC peut également venir en aide aux services hospitaliers isolés en développant des systèmes d’informations à destination des patients ainsi qu’en facilitant l’accès aux recherches et à l’apprentissage. Les TIC, lorsqu’elles sont utilisées correctement, peuvent favoriser l’égalité des genres et améliorer la viabilité environnementale.

Toutefois, lorsque des équipements TIC sont exportés vers des pays en développement ou en transition, il est important de s’assurer que des solutions respectueuses de l’environnement sont en place pour assurer la bonne gestion de ces équipements lorsqu’ils arriveront en fin de vie dans ces pays. De plus, les équipements usagés doivent être testés et leur fonctionnement certifié avant exportation. De même, des procédures de contrôle et de test devraient être mises en place dans les pays destinataires, afin d’éviter le transfert d’équipements hors service et considérés comme des déchets au sens réglementaire.

LES OPPORTUNITES LIEES A LA VALORISATION MATIERE

Les appareils non réutilisables et les composants non utilisés lors des opérations de réparation, de reconditionnement et de remise à niveau peuvent être démantelés et les matières premières valorisées par le biais de procédés respectueux de l’environnement.

Ces dernières années, le cours des métaux, même s’il subit de fortes fluctuations liées à la situation macro-économique globale, suit une tendance à la hausse. Les PC contiennent des métaux ferreux de valeur comme le fer et l’acier, des métaux non-ferreux comme l’aluminium et le cuivre, ainsi que des métaux précieux comme l’or, le palladium, l’argent, l’indium et le gallium. Certains de ces métaux peuvent être valorisés suite au démantèlement des unités centrales, des écrans, des câbles et autres composants. La valeur potentielle de ces matériaux est une des sources de revenus qui participe à l’attractivité de l’activité de recyclage d’un point de vue économique.